Dans une tribune au « Monde », l’architecte Albert Lévy affirme que les caractéristiques urbanistiques de la capitale l’exposent particulièrement aux risques de pollution et de canicule. Il appelle la municipalité à s’engager dans un urbanisme de dédensification, de verdissement et d’arborisation de l’espace urbain.

La Mairie de Paris veut contrôler l’usage de la plate-forme de location.

Les deux patrimoines cumulés, essentiellement composés de bureaux et parisiens, formeront un ensemble de 19,3 milliards d’euros.